Connexion
Faire Savoirs
Sciences de l'homme et de la société en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Rubrique :
Article | Dossier thématique : Délinquance, criminalité et banditisme dans la région marseillaise

n° 11 | 2 014


Mattina, Cesare

 Pourquoi il n'y a pas de mafia à Marseille

No review document selected

Contrairement au cliché entretenu par de nombreux acteurs de la vie publique (journalistes, hommes politiques, acteurs judiciaires, etc.), on ne peut pas affirmer l’existence d’une mafia à Marseille. Cette contribution montre que depuis le début du XXe siècle, à aucun moment de l’histoire politique et économique de cette ville, les caractéristiques essentielles d’une mafia n’ont été conjointement réunies, à savoir : l’existence d’entreprises criminelles de type capitaliste opérant à la fois à l’échelle locale et internationale (observable dans les années de la French Connection (1950-70)) ; l’exercice d’une autorité de type politico-institutionnelle, partiellement légitimée par les pouvoirs publics (observable dans les années 1930 et, en moindre mesure, dans les années 1950-1970) ; l’enracinement social dans des territoires où des secteurs consistants de la société locale acquiescent à l’autorité des groupes mafieux (jamais réellement vérifiée).

Discipline : Sociologie
Domaines d'intérêt :  
Mots-clés :  
Couverture géographique :   France; Marseille
 Période(s) : XXe siècle
 Personne(s) :  
http://faire-savoirs.mmsh.univ-aix.fr/PublishingImages/fs-11.jpg

  Mattina, Cesare

  Pourquoi il n'y a pas de mafia à Marseille , Faire Savoirs , n°  11 , 2 014.