Connexion
Faire Savoirs
Sciences de l'homme et de la société en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Rubrique :
Thèse | Thèse

n° 5 | 2 005


Rostagni, Carole

 Justice pénale et opinion publique, Nouvelles réflexions sur la présomption d'innocence

No review document selected

Le fondement du principe du secret de l’instruction dans le procès pénal est la protection de la réputation et de l’honneur du mis en cause. Ce principe est mis à mal par le droit de l’information, ou plus justement par l’usage fait de ce droit. Le droit de l’information, dans le procès pénal, légitime la présence de l’opinion publique et sa revendication d’une justice transparente. Or, la justice ne peut-être le forum des émotions sociales, comme elle ne saurait être le bras armé de l’opinion publique. En outre, l’excès de transparence nuit au bon fonctionnement des institutions judiciaires, tout comme l’excès de silence, récemment légalisé.

Discipline : Droit
Domaines d'intérêt :  
Mots-clés : Présomption d'innocence
Couverture géographique :    
 Période(s) : XXe siècle
 Personne(s) :  
http://faire-savoirs.mmsh.univ-aix.fr/PublishingImages/fs-05.jpg

  Rostagni, Carole

  Justice pénale et opinion publique, Nouvelles réflexions sur la présomption d'innocence , Faire Savoirs , n°  5 , 2 005.